“Cambodge, le paysage après coup” – RFI International

© Svay Sareth
Comment un paysage qui a connu des crimes d’une grande ampleur peut-il offrir une visibilité de l’Histoire ? Si la nature est elle-même meurtrie par un passé violent, comment témoigner de l’après coup des paysages ?
Des questions dont se sont emparées nos invitées, lors d’un colloque international organisé par Soko Phay, Patrick Nardin et Maryse Jeanguyot, en collaboration avec l’Université Paris 8, l’Université Paris Lumières et les ateliers-laboratoires de Idéfi-CréaTIC en décembre 2017.

Avec les témoignages des artistes cambodgiens Sareth Svay, né en 1972 à Battambang, au nord du Cambodge, il a commencé à faire de l’art dans le camp de réfugié « Site 2 », à la frontière entre la Thaïlande et le Cambodge. Artiste internationalement reconnu, ses sculptures, installations et performances sont faîtes de matériaux et procédés associés à la guerre et Rattana Vandy, photographe et vidéaste, né en 1980 à Phnom Penh. Il a contribué en 2001 à fonder Sa Sa Art Gallery, le premier lieu dédié à l’art contemporain au Cambodge.

: Réécouter l’émission en podcast

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *